Charpente traditionnelle

Définition

Une charpente dite traditionnelle est constituée de pièces de bois – pannes, arbalétriers, panne faitière, etc. – créant une ferme.
Les combles (vide créer entre le plancher et la toiture) peuvent être perdus ou aménagés/aménageables.

A quoi ça sert ?

La toiture est composée d’une charpente et du matériau de couverture.
La charpente vient dessiner la forme de toiture. Aussi, elle supporte les charges extérieures (la neige par exemple) et résiste aux efforts dus au vent. Elle porte également le plafond suspendu.

Description de la mise en oeuvre

Les fermes constituant la charpente prennent appuis sur la maçonnerie de la construction.
Les pannes, fixées sur les fermes, viennent liaisonner les fermes entre elles. Chaque panne étant liaisonnée grâce aux chevrons.
Un système de triangulation assure l’indéformabilité de la structure (évite l’effet « château de cartes »).
Les fermes ont, généralement, un entraxe de 3,50m. Dans le cas de combles aménagés, il est important de prévoir l’emplacement des pieds de ferme.

Retour au lexique