Projet immobilier
La rubrique Projet Immobilier vous propose un ensemble d'articles autour de la construction du projet immobilier : financement, investissement, choix du terrain, planning de travaux ...
 

Faire construire sa piscine

Publié le 07/06/2011

Vous avez pour projet celui de faire construire votre maison et votre terrain vous permet d’envisager d’y ajouter une piscine.

En revanche, vous ne savez pas quelles sont les démarches à entreprendre, à qui confier la construction du bassin, ni quel est l’emplacement qui sera le plus approprié.

Voici les réponses à vos questions.

Quelles sont les démarches à entreprendre ?

Les démarches que vous devrez entreprendre pour la construction de votre future piscine vont dépendre de sa superficie :

- pour les bassins dont la surface est inférieure à 100 m2 et dont la hauteur n’excède pas 60 cm (ce qui signifie que la construction d’un local technique est exclu), une simple déclaration de travaux à effectuer auprès de votre mairie est demandée.

Le délai d’obtention de l’autorisation est d’environ 2 mois.

- pour les bassins dont la surface est supérieure à 100 m2 et/ou si vous souhaitez faire construire un local technique, vous devrez déposer une demande de permis de construire.

Le délai est un peu plus long, comptez autour de 3 mois.

Dans tous les cas, nous vous recommandons d’étudier les documents d’urbanisme (Plan d’Occupation des Sols et Plan Local d’Urbanisme) de votre commune : certaines imposent des règles très strictes en matière de dimensions, de forme, voire de couleur !


Sachez aussi qu’il vous faudra déclarer votre piscine auprès des impôts : elle est considérée comme une dépendance de la maison, et aura à ce titre une incidence sur le calcul de votre taxe foncière, exceptées les deux premières années suivant sa construction puisqu’elle sera assimilée à une construction neuve.

Bon à savoir : vous êtes tenu de la déclarer dans les 90 jours suivant sa réalisation.

Depuis le 1er janvier 2006,  toutes les piscines individuelles enterrées et semi-enterrées doivent être sécurisées par une clôture, une alarme, une couverture rigide ou encore abri de piscine.

Si votre piscine n’est pas équipée de l’un de ces dispositifs au moment de la mise en eau, vous encourez une amende de 45 000 euros.

Quel type de piscine, et pour quel budget ?

Il existe plusieurs types de piscine: enterrée, semi-enterrée, hors sol, écologique.

Votre choix se fera en fonction de la superficie dont vous disposez, de vos goûts et de votre budget.

- La piscine enterrée :

C’est la piscine la plus répandue et la plus plébiscitée. Il peut s’agir d’une piscine en béton, d’une piscine en coque ou d’une piscine en bois.

Installée sur une dalle de béton, elle peut avoir la forme que vous souhaitez: rectangulaire, haricot, zig-zag...tout est possible !

Son coût varie énormément selon les équipements que vous allez ajouter (escaliers, système de filtration, accessoires type plongeoir, etc.), de la surface de la plage qui la bordera, de son revêtement (liner, carrelage,...).

Les budgets serrés se tourneront vers les piscines en kit, accessibles dès 10 000 euros.


D’une façon générale, le prix moyen d’une piscine enterrée que l’on fait construire se situe aux alentours 20 000 euros, mais il peut s’envoler jusqu’à 50 000 euros.

- La piscine semi-enterrée :

C’est une bonne option pour les terrains en pente, puisqu’elle sera plus facile à mettre en place qu’une piscine enterrée, et un peu plus esthétique qu’une piscine hors sol.
Comptez environ8 000 euros pour son installation.

- La piscine hors sol :

À monter soi-même, comme une piscine en kit, vous n’avez qu’à la poser: il n’y a donc pas de coût de terrassement à prévoir.

Il en existe de toutes les formes et de toutes les tailles; la tendance actuelle est à la piscine en bois : si votre choix s’orientait ce type de piscine, optez pour un bois de type 4, pour une étanchéité parfaite.

Le coût d’une piscine semi-enterrée varie de 700 euros pour le modèle le plus simple, à 5 000 euros si vous ajoutez des équipements qui joueront sur le confort (chauffage, système de filtration) ou l’esthétique (choix des matériaux).

- La piscine écologique :

De plus en plus en vogue depuis quelques années, la piscine écologique, (appelée également piscine biologique ou piscine naturelle) en dehors du fait qu’elle limite l’utilisation de produits chimiques comme le chlore, présente l’avantage de vous épargner l’entretien du bassin : des plantes bien spécifiques sont choisies pour assurer le rôle de filtre !

L’écosystème qui va s’installer dans cet environnement naturel va régénérer l’eau : vous vous baignez dans un bassin propre, qui s’intègre parfaitement dans le paysage.

Seuls impératifs : avoir suffisamment de place pour une zone de végétation au moins aussi grande que la zone de natation, et faire appel à une société qui a l’habitude de travailler avec des installateurs spécifiquement formés à la construction de ce type de piscines.

Ce modèle de piscine est actuellement celui qui coûte le plus cher : comptez 30 000 à 60 000 euros selon la superficie totale.

Comment choisir l’emplacement de sa piscine ?

Puisque votre maison n’est pas encore construite, le choix de l’emplacement de la piscine est quasiment libre (bien qu’il dépende évidemment de la surface dont vous disposez).

En dehors du fait qu’il est préférable de tenir compte de l’inclinaison du terrain pour limiter les travaux de terrassement, nous vous conseillons de choisir un emplacement un peu éloigné de la maison (pour éviter les nuisances sonores notamment) et à l’abri des regards du voisinage,  exposé au sud, à l’abri du vent, et à l’écart des arbres pour éviter les chutes de feuilles mortes (qui non seulement peuvent nuire à votre confort mais surtout au bon fonctionnement du système de filtration) et bénéficier d’un ensoleillement maximum.

Pour une piscine aussi propre que possible, prévoyez une plage de 2 mètres de large minimum tout autour, et pensez qu’il vous faudra peut-être, selon le type de bassin, construire un local technique à proximité immédiate.

Enfin, assurez vous que les camions et autres véhicules nécessaires pour le terrassement pourront accéder sans difficulté à la zone que vous choisirez.

Conclusion

La construction d’une piscine requiert certes une vraie réflexion au moment de la conception des plans, mais apportera également une valeur supplémentaire à votre maison en cas de revente.


Votre piscine vous offrira à n’en pas douter d’excellents moments à partager en famille ou entre amis.

Il existe un type de piscine pour chaque budget: n’hésitez pas à en parler à votre constructeur, qui saura vous recommander une entreprise spécialisée.

Par ici les curieux