Focus conception - Bien penser ses espaces annexes - Partie 1/2

Habitat/Conception - Publié le 01/09/2018

Les espaces annexes sont les surfaces de la maison qui ne servent pas pour vivre mais qui sont nécessaires pour le rangement, le stockage, la technique... On y retrouve le plus souvent : les équipements techniques, l’électroménager, les espaces de réserves alimentaires comme le cellier, les rangements (placards, tiroirs, pièces de rangement).

Pour que ces espaces annexes soient bien utilisés et qu’ils ne piétinent pas sur l’espace de vie, il faut les optimiser.
Notre objectif : vous aider à vous poser les bonnes questions et aller à l’essentiel en optimisant votre espace.

 

 

1. Des équipements mangeurs d’espaces

Les économies d’énergie, c’est bien, mais les équipements techniques sont parfois volumineux comparés à de simples émetteurs de chauffage électrique. Aussi, l’électroménager est indispensable mais prend de la place, trop de place, ce qui réduit la surface des pièces de vie ou augmente le coût de la maison pour une surface de vie identique.

En bref, ces espaces doivent être optimisés. Un juste milieu est à trouver entre un confort d’usage et une économie de surface, de projet.

 

 

1.1 Des espaces à optimiser, un confort d’usage à conserver

Tous les ménages ont, de manière globale, les mêmes équipements à quelques variantes près. Nous allons retrouver chez 95% d’entre eux, une machine à laver, un sèche-linge, un ballon d’eau chaude, une chaudière. Tous ces éléments peuvent être dispersés dans la maison : lave-linge et sèche-linge dans la salle de bain, chaudière dans la cuisine, ballon d’eau chaude dans un placard. Ou, au contraire, ils peuvent être regroupés dans le cellier même si celui-ci devient très vite encombré avec le panier à linge, la table à repasser, le fer à repasser, des espaces de stockage, une réserve d’épicerie, etc.

Quand on y pense, tout le monde trouvera que sa maison manque de rangement, d’espace de stockage alors que les éléments et les équipements continuent à s’accumuler. Il est primordial de trouver des solutions permettant un gain de surface tout en offrant un confort d’usage optimal.

 

 

1.2 Options de conception optimisée


1.2.1 Les équipements techniques et électroménagers

 

Solution n°1 - Le placard technique
Un placard bien agencé vaut un cellier désorganisé alors pourquoi ne pas le remplacer par une zone technique proposant un gain de surfaces de 50%.

 


Ce type de placard peut recevoir la machine à laver, le lave-linge, un espace pour la table à repasser, le ballon d’eau chaude thermodynamique.
A la fois espace technique et buanderie, ce placard est optimisé. Dans ce cas de figure, la chaudière ayant un encombrement moindre, peut aisément trouver sa place dans un placard haut de la cuisine pour se faire discrète.

 

 

 

1.2.2 Les espaces de réserves alimentaires

 

Solution n°2 - Le double fond
Une zone de réserve, surtout alimentaire, doit, par définition, se retrouver à proximité immédiate de la cuisine pour offrir un confort d’usage idéal. Pourquoi ne pas mettre en place « un fond perdu » ? Une double cloison venant définir une zone en continuité de la cuisine.

 

 

 

Solution n°2b - Le double fond (variante)
Cet espace n’est pas nécessairement fermé puisque celui-ci n’amène aucune nuisance sonore due à un quelconque équipement.

 

 

 

Solution n°3 - L’espace dissimulé
Aussi, la réserve peut se dissimuler derrière la façade des meubles de cuisine. Façon astucieuse de mêler le côté pratique à l’esthétique.

 

 

Solution n°4 - Le tout-en-un
Cette solution reprend l’ensemble des problématiques :
Rangement, réserve, espace technique. Elle participe à l’agencement de la pièce de vie, elle vient structurer l’espace.

 

 

1.2.3 Les équipements techniques et électroménager

Tout le monde rêve d’une maison avec de nombreux rangements pour classer, stocker, entreposer. Dès l’entrée de la maison, les occupants vont chercher un endroit où déposer vestes et chaussures. Mais est-ce le seul endroit où nous souhaitons avoir du rangement ? Non. Nous en voulons dans la salle de bains pour ranger les draps de bain propres et les gels douche d’avance, nous en voulons dans les chambres parce que le temps de l’armoire familiale est révolu, nous en voulons dans le couloir pour y entreposer le duvet de secours, les décorations de Noël qui ne sortent qu’un mois ou deux par an ou encore les manteaux d’hiver pendant l’été.


Prévoir du rangement c’est bien, prévoir du rangement optimisé et intégré parfaitement à la maison c’est mieux.

 

 

Solution n°5 - L’entrée fonctionelle
Cet agencement offre un espace vestiaire indéniablement confortable et fonctionnel. Le vestiaire vient dessiner un espace « technique » avec un placard d’un côté et un sanitaire de l’autre. Cette configuration affiche un placard très confortable qui pourra aisément accueillir les manteaux de toute la famille mais aussi les chaussures.

 

 

Solution n°6 - Combiné
Il est envisageable – et intéressant – de venir coupler le vestiaire de l’entrée à un placard technique comme défini précédemment.

 

 

Solution n°7 - Le dressing partagé
Avec cet agencement, les chambres peuvent être libérées des placards et cela permet de récupérer un mur pour faciliter l’agencement, l’ameublement.
Cette solution peut s’avérer efficace pour un étage dédié aux enfants par exemple lorsque les parents disposent d’une suite parentale en rez-de-chaussée.

 

 

 

Lire la suite de l'article