Vers la RE2020 : focus sur l'évolution des réglementations thermiques

Eco-construction - Publié le 06/03/2019

 

En France, le secteur du bâtiment représente 44% de la consommation d’énergie et près de 25% des émissions de CO2. Pour agir en faveur de constructions moins énergivores, une réglementation thermique fixe des objectifs à atteindre.

Ces dernières décennies ont été marquées par une évolution régulière de réglementations thermiques pour diminuer les consommations liées au chauffage et à la production d'eau chaude notamment).

 

 

Evolution des réglementations thermiques

 

RT 1974 : Isolation thermique et installation de chauffage à réglage automatique obligatoire
RT 1988 : Réduction des consommations énergétiques pour l'eau chaude sanitaire et le chauffage pour les bâtiments neufs résidentiels et non résidentiels.
RT 2000 : Consommation maximale réduite de 20% par rapport à la RT1988 pour les bâtiments neufs résidentiels et de 40% pour les bâtiments tertiaires
RT 2005 : Amélioration de 15% de la performance thermique pour les bâtiments neufs et parties nouvelles.
RT 2012 : Appliquées aux constructions neuves depuis le 1e Janvier 2013. La RT 2012 implique une diminution par 3 des consommations* par rapport à la RT 2005 : Amélioration de 15% de la performance thermique pour les bâtiments neufs et parties nouvelles.
RE 2020 : Applicable courant 2020 et précédée par la RE2018 qui permet d’expérimenter avant d’appliquer de manière obligatoire à l’aube de 2019. Amélioration énergétique avec utilisation plus large des Enr et de l'auto-consommation, maitrise de l'empreinte carbone dans la construction

 

(*) consommation pour 5 usages définis : le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage, le rafraîchissement et les auxiliaires tels que la VMC et la pompe de circulation d’eau pour les solutions de chauffage central.