La qualité de l'air dans votre habitat - Partie 2/3

Eco-construction - Publié le 13/02/2019

 

< Lire la partie 1 de l'article 

 

 

1. L'air ambiant (suite)

1.3.1 Focus sur les principaux polluants

 

Quels sont les composés qui polluent ? 

 

  • Composés Organiques Volatils (COV) :
    On les trouve en suspension dans l’air intérieur des habitations (Quelques exemples : contreplaqués, textiles, revêtements de murs et de sols, éléments d’isolation (mousses…), peintures, lasures, vernis, colles, mastics, désodorisants d’atmosphère, blocs WC, produits d’hygiène corporelle (lotions, déodorants, parfums, etc.), produits de bricolage, cuisson des aliments, selon le combustible utilisé ou les aliments cuisinés (par exemple, émission d’acroléine lors du chauffage des huiles ou graisses), tabagisme…

 

  • Composés Organiques Semi Volatils (COSV) :
    Insecticides, pesticides, plastifiants, conservateur, retardateurs de flamme, parfumants …

 

  • Les gaz issus d’un processus de combustion :
    Lors d’un processus de combustion utilisant divers combustibles (gaz naturel, pétrole, fioul, bois, charbon, etc.), il se produit une émission de particules et de gaz : dioxyde de carbone, monoxyde de carbone, oxyde d’azote, fumée de tabac …

 

  • L’ozone :
    C’est un gaz réactif composé de 3 atomes d’oxygène, qui peut être produit à l’intérieur de l’habitat, et présent plus particulièrement dans des locaux mal aérés, par des générateurs d’ozone, des ionisateurs et purificateurs d’air, des photocopieurs et imprimantes laser, des lampes UV …

 

  • Les particules fines et les fibres :
    Les particules fines (PM10, PM2,5) et ultrafines (PM0,1) proviennent de plusieurs sources à l’intérieur des bâtiments : tabagisme, cuisson des aliments, chauffage (notamment au pétrole et au bois), activités de ménage et de rénovation, matériaux, pollution extérieure …

 

  • Les contaminants intérieurs :
    Organismes biologiques (bactéries, virus, moisissures), les virus d’origine humaine ou animale, les champignons microscopiques.

 

 

 

 

 

 

1.3.2 L'humidité, source de pollution


Bien que moins direct que les polluants cités précédemment, l’humidité (causée par la cuisson, le lavage de la vaisselle et du linge, la toilette, les chauffages…) génère de la vapeur d’eau où peuvent proliférer les moisissures et les acariens. On peut également observer, dans des logements trop humides, la dégradation des colles présentes sur les meubles ou sur les tapisseries avec pour conséquence le dégagement de COV (cités ci-dessus)

 

Le saviez-vous ?
Il est possible de mesurer facilement l’humidité ambiante d’un local avec un hygromètre. Selon les saisons, une humidité relative intérieure comprise entre 35 et 70% environ est satisfaisante.

 

 

 

 

 

 

2. Impact de l'air ambiant sur la santé

 

Les impacts sanitaires de la pollution intérieure sont nombreux et de natures et gravités variables. Tout le monde n’est pas égal devant les risques. Les enfants, les femmes enceintes, les personnes agées, certains malades (cardiaque, asthmatique …) sont beaucoup plus sensibles aux conséquences de la pollution de l’air ambiant.

Parfois de simples nuisances (sensation de gène, d’inconfort, nuisances olfactives, maux de tête, fatigue …) peuvent avoir un impact sur la concentration, l'efficacité...
Parfois des maladies plus graves (intoxications, infections, allergies respiratoires, asthme, cancers …)

Selon l’Organisme Mondial de la Santé, la pollution de l’air serait responsable en 2012 de 4.3 millions de décès soit (1 décès sur 12)ce qui est assez considérable. Les maladies respiratoires ont doublé depuis 20 ans.

 

Focus : L’empoisonnement par le CO (monoxyde de carbone)


Ce gaz inodore et incolore est indétectable. Savoir repérer les symptômes d’intoxication peut vous sauver la vie :
Les symptômes : maux de tête, vertiges, vision floue, fatigue, nausée, sensation de faiblesse dans les jambes, somnolence
Les bons gestes : ouvrir les fenêtres, quitter la pièce, prévenir les secours
Le chiffre : 1300 ( nombre de personnes intoxiquées par an en France et 100 le nombre de décès )

 

 

 

Pour aller plus loin 

Vous souhaitez en savoir plus sur la qualité de l'air dans votre habitat ? 

Téléchargez gratuitement notre guide "Tout savoir sur la qualité de l'air dans l'habitat"

 

Télécharger le Guide