Chronologie d’un projet de construction : terrassement, fondations, soubassement

Habitat - Publié le 12/05/2017

 

1. LE TERRASSEMENT 

Le terrassement correspond à l’ensemble des travaux destinés à modifier le terrain pour permettre la construction de la maison. Cela permet de mettre en adéquation les niveaux de terrain par rapport aux niveaux figurant sur les plans d’exécution mais également à réaliser les fondations, l’assise de la construction.

 

2. LES FONDATIONS

Les fondations correspondent aux ouvrages enterrés sur lesquels reposent les murs porteurs de la construction. Elles participent pleinement à l’assise de la construction en répartissant les charges sur le sol naturel. Les fondations sont différentes selon la qualité du sol : fondations profondes (mise en œuvre de pieux pour aller chercher le « bon sol »), semelles filantes (mise en place de « rigoles » béton sous l’ensemble des murs porteurs), semelles isolées (plot béton sous un poteau par exemple).

 

3. LE SOUBASSEMENT

Le soubassement correspond aux ouvrages porteurs mis en place sur les fondations jusqu’au plancher du rez-de-chaussée. Le plancher ou le dallage béton du rez-de-chaussée vient prendre appuis sur les quelques rangs de parpaings mis en place sur les fondations. La hauteur du soubassement dépend du profil du terrain mais aussi du mode construction (terre plein ou vide sanitaire).